L'homme qui plantait des arbres

Publié le par Frédéric L.

L'homme qui plantait des arbres
Jadav Payeng est un paysan indien. Comme beaucoup de héros, il a agi seul pendant 30 ans avant d’être reconnu. Sa prouesse ? Avoir planté une forêt de 550 hectares à lui tout seul, et recréé la vie sur son île.

Depuis 1979, ce garde forestier et défenseur de l’environnement a voué son existence aux arbres. C’est sur l’île de Mujali au nord-est du pays que l’homme est à l’origine… d’une forêt. La forêt de Molai, c’est son nom, forte de centaines d’hectares et de milliers d’arbres, a été reboisée de ses propres mains après une période d’érosion. Elle est aujourd’hui plus vaste que le Central Park de New York,
En mettant en œuvre une telle entreprise, Jadav Payeng a participé au développement de l’écosystème de sa région. En atteste la présence d’une population de tigres du Bengale, tout comme celle d’un troupeau d’une centaine d’éléphants et le retour d’une espèce de vautours qui avait disparu de l’île depuis des dizaines d’années.
Cette histoire absolument hors du commun a su attirer l’attention du réalisateur William Douglas McMaster. Il en découle Forest Man...
La version provençale à la Giono avec la participation de Frédéric Back et Philippe Noiret.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article