Concours du plus bel arbre de France : on soutient tous lo pié zépinar du Port

Publié le par Frédéric L.

Concours du plus bel arbre de France : on soutient tous lo pié zépinar du Port
Dernier jour ce lundi 2 décembre 2019 pour voter en faveur du pié zépinar du Port. Nout pié d’bois participe au Concours du plus bel arbre de France et il fait partie des finalistes. L’objectif de ce concours est de valoriser les arbres remarquables du patrimoine français en proposant à tout individu ou groupe (famille, classe, école commune, entreprise, association...), de porter la candidature d’un arbre pour qu’il devienne "l’Arbre de l’année". En plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, "le jury prendra en compte l’histoire même de l’arbre avec les hommes" commentent les organisateurs.
Alors n’hésitez pas, votez pour nout pié d’boi, faires passer le message à votre familles, à vos amis et à vos collègues.
 
Ce Prosopis Juliflora dit « Pié Zépinar » de la famille des Fabaceae est originaire d’Amérique du Sud. Il mesure 15m de hauteur (exceptionnelle pour cette espèce) et sa circonférence est d’environ 1,5m. L’arbre a environ 100 ans. Ces arbres ont été introduits à la Réunion dans les années 1915-1919 pour notamment le reboisement des zones ayant un sol pauvre et l’alimentation du bétail.
 
L’arbre offre un aspect tortueux à plusieurs endroits avec des branches recroquevillées sur elles-mêmes et des nervures à géométries variables. Les branches sont armées d’épines droites. Feuilles pétiolées glabres, bipennées ou tripennées, dont chaque élément porte 12 à 20 paires de folioles, sessiles, linéaires-oblongues. Fleurs vert-jaunâtres, sessiles, en épis cylindriques, denses, de 5 à 10 cm de longueur, pédonculées. Gousse comprimée, en forme de lame de faucille, coriace indéhiscente; graines plates, ovales, couleur café.
 
L’arbre offre un aspect tortueux à plusieurs endroits avec des branches recroquevillées sur elles-mêmes et des nervures à géométries variables. Les branches sont armées d’épines droites. Feuilles pétiolées glabres, bipennées ou tripennées, dont chaque élément porte 12 à 20 paires de folioles, sessiles, linéaires-oblongues. Fleurs vert-jaunâtres, sessiles, en épis cylindriques, denses, de 5 à 10 cm de longueur, pédonculées. Gousse comprimée, en forme de lame de faucille, coriace indéhiscente; graines plates, ovales, couleur café.
 
Cet arbre abrite l’agame des Colons, le tisserin gendarme, la tourterelle Géopélie zébrée, le Martin et un coléoptère ( Algarobius bottimeri Kingsolver de la famille des Chrysomelidae).
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article