Pestes végétales, les plantes envahissantes à La Réunion

Publié le par Frédéric L.

Les pestes végétales ou les plantes envahissantes, une vraie menace pour une biodiversité en milieu insulaire comme à La Réunion. Environ 2.000 espèces exotiques ont été importées par l’Homme, 10% de ces plantes sont potentiellement invasives. C’est assez pour porter un coup fatal aux nombreuses espèces endémiques de l’île, c’est-à-dire des espèces uniques au monde, fruits d’une adaptation à notre milieu insulaire depuis des milliers d’années.
Si l'on excepte les mauvaises herbes des champs et des bords des chemins qui sont connues dans toutes les régions tropicales du monde et qui ont dû pénétrer dans l'île d'une manière naturelle ou accidentelle, beaucoup d'autres ont été introduites volontairement dans un but précis : plantes de grandes cultures, plantes potagères, espèces fruitières, espèces ornementales. La plupart d'entre elles, pour se maintenir, exigent toujours l'intervention de l'homme, mais un certain nombre se sont naturalisées, c'est-à-dire qu'elles se multiplient et se propagent d'elles-mêmes. Elles ont trouvé à La Réunion des conditions de vie qui leur conviennent parfaitement et se développent d'une manière exubérante. Dès qu'une place vide se créé : champs abandonnés, défrichés, éboulis, coulées de lave, etc. Elles l'occupent immédiatement au détriment des plantes pays, à pouvoir de dissémination plus faible et à croissance plus lente. Elles s'infiltrent même dans ce qui nous reste de forêts naturelles et concurrencent les espèces forestières indigènes. Elles deviennent ainsi des pestes redoutables.
 
Ce ne sont pas ces plantes en tant que telles qui sont mauvaises, vous l’aurez compris. Certaines d’entre elles sont comestibles, comme le goyavier aux délicieux petits fruits rouges regorgeant de vitamines aves lesquels on confectionnant de délicieux jus, confitures, pâtes de fruits.
 
Annif-cascade-146.jpg
 
 La passiflore, aux vertus thérapeutiques et aux fruits succulents.
Copie de Juillet 30 2008 053 
 
Le Jamrosat, dont le fruit a la saveur de la rose.
Les-quatre-temps.jpg
 
  Le faux poivrier qui est l’arbre aux baies roses, vendues si cher dans les super marchés, poussent partout.
 
Juillet-22-2008-017.jpg
 
 
La chicoré pays, dont les feuilles et les racines sont comestibles. Elle ressemble aux pissenlits que l'on trouve aussi, dans les prairies.
 
Avril-2009-355.jpg
 
D’autres ont trouvés des usages particuliers :
Les feuilles du bringellier ou tabac marron sont utilisées pour hâter la maturité des bananes, on les recouvre des feuilles de bringellier car elles sont chaudes naturellement et conservent longtemps cette température nécessaire au mûrissement. Ces feuilles étaient aussi utilisées jadis comme éponge pour nettoyer la vaisselle grasse.
Le choca vert envahit les falaises et flancs de montagne, i est utilisé pour faire des ficelles, cordages et dans l’artisanat pour fabriquer divers objets. On utilise son cœur appelé chou dans la cuisine locale. Cette plante a de très nombreuses vertus médicinales. Ses feuilles peuvent atteindre deux mètres de longueur, elle ne fleurit qu’une seule fois et meurt ensuite. Du cœur s’élève une hampe de plus de cinq mètres, porteuse de très nombreuses fleurs qui donneront des bulbilles, autant de nouvelles plantes qui ne demandent qu’à s’enraciner.
 
aout-2010-127.jpg
 
 
Et puis, de nombreuses fleurs de nos jardins, qui en sortent et envahissent tous les espaces libres à profusion : bégonias, hortensias, arums, galabert, fuchsias.
 
Juillet 30 2008 036
 
Juillet-30-2008-035.jpg
Dans un prochain billet j’aborderai la question de la lutte contre ces envahissantes.

 

Publié dans L'île de La Réunion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Toute une panoplie de fleurs que tu nous fait découvrir et qui est remarquable ; j'aime particulièrement le jamrosat, je n'en avais jamais entendu parler avant,et il n'est pas venu dans nos<br /> bouquets métropolitains je crois... Merci encore et bonne soirée à toi. Bises
Répondre
F
<br /> <br /> Merci à toi, de découvrir avec plaisir.<br /> <br /> <br /> Bises des îles.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
P
de jolies petites pestes
Répondre
F
<br /> <br /> Loll, oui, et pourtant elles mettent en péril, tout un écosystème...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />