De l'échancrure

Publié le par Frédéric L.

« J’en ai mangé cette échancrure ;
Le reste vous sera suffisante pâture. »

« Le loup et le renard », Livre XI, Fables, La Fontaine, 1678-1679.

les rêves sont insipides
quand ils dorment seuls

mais il prennent appui sur le corps
sur la forêt, sur la mer

ils ne parlent pas ma langue
ils ahanent, ouvrent des yeux

il tirent
la force, de cette invisible

poussée de poussière
de ma vie détruite

dans la commotion de l’air
le sommeil troué
 
Jacques Dupin - Ballast : Contumace,échancré, le grésil
 
Une carte si bien dessinée dans l'échancrure des roches noires
Et un baiser d'eau parfumé.
M.G
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article