Dans la peau d'un requin

Publié le par Frédéric L.

Dans la peau d'un requin
Décidés à se mettre dans la peau d'un requin, les biologistes ont minutieusement étudié les organes de vision de plusieurs espèces de roussettes (Scyliorhinidae), capables, entre autres, de réfléchir la lumière bleue qui traverse la surface de la mer. Ce phénomène, très répandu parmi les habitants des profondeurs océaniques, est connu sous le nom de "bio-fluorescence", rappellent les scientifiques.
Et d'expliquer: "Contrairement à la bio-luminescence qui tient à des protéines spéciales ou à des bactéries symbiotiques, la bio-fluorescence est un phénomène purement physique: la peau des animaux bio-fluorescents absorbe une longueur d'onde de lumière à haute énergie (comme le bleu), et à la place elle émet une longueur d'onde plus faible (comme le vert)".
Article complet :

Publié dans Beauté du monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philae 12/05/2016 20:29

passionnant

Frédéric L. 20/05/2016 08:02

Merci Philae